Les Méduses à l’encre

Animaux aussi fascinants qu’effrayants, les méduses évoluent dans toutes les mers et les océans du globe, de la surface aux abysses. Lorsque je les ai rencontrées pour la première fois, c’était sur les plages de l’Atlantique, tas de gelée échouées sur le sable fin des plages. Plus tard, c’est dans le Bassin d’Arcachon que je fis l’expérience de leur piqûre, j’étais alors petite fille, et je fus surprise de découvrir qu’il s’agissait d’animaux!

Ces prédateurs qui possèdent des facultés étonnantes font frémir : certaines espèces peuvent représenter un véritable danger au moindre contact avec l’Homme. Une variété de méduses présente sur les plages américaines défraye le monde scientifique : elle est une des seules espèces sur Terre à savoir se régénérer entièrement, soit à avoir réussi l’immortalité.

Pourtant, les méduses sont des créatures sublimes, ce sont leurs formes et leurs couleurs hors du commun qui m’ont séduit dans leur univers.
voici une étude de séries à l’encre en petit format et les toiles acryliques où j’y expérimente la transparence et le fluo.

reprendre le chemin de la créativité

En juin, j’ai eu envie de participer au défi lancé par Renata blogueuse et coach dessin, que j’ai connu lors de ma formation au webmarketing avec Olivier Roland (voir liens en fin d’article).
En effet, en pause artistique depuis octobre 2017, j’ai eu besoin de renouer avec ma créativité. Je ne savais pas trop sous quelle forme j’allais reprendre mon activité. Le thème des méduses ne m’inspirait plus, je sentais que j’en avais fait le tour.

Depuis plusieurs mois je dessinais la suite d’une histoire pour enfants démarrée il y a quelques années. Quand je découvris le défi de l’été lancé par Renata, je me dis que j’allais m’amuser.
En voici les règles du jeu :
Renata propose de réaliser un dessin par jour sur les thèmes qu’elle donne le vendredi. Les règles sont simples: pas de gomme, pas de crayon à papier : dans l’inspiration du moment!
Il s’agit de dessiner le plus souvent possible pour s’affirmer et s’améliorer.

Et je dois avouer que je me suis régalée! La suite en images, voici quelques uns des dessins :

Un aperçu des dessins
Balader le chien dans un beau parc et lire les copies à voix haute
Demi-finale de la coupe du monde de foot
Elle ne dort que d’un œil pendant qu’il tambourine à la porte
Elle resta seule dans un nuage de bulles
Il fait un temps de chien

Ce travail m’a fortement inspirée, conjoint à la lecture de l’excellent livre de Julia Cameron : libérez votre créativité. Ce livre permet de travailler sur tous les blocages qui empêchent l’activité artistique; Il est basé sur le vécu de l’auteur et est riche d’enseignements, d’exemples et d’exercices pratiques.

Un des principes de sa méthode : écrire au saut du lit quelques pages libératrices qui relancent la créativité… Je l’ai fait en même temps que le défi de Renata et c’est reparti ! je suis de nouveau dans la place! 🙂
Et je garde avec moi mes carnets fétiches qui me permettent de travailler partout !

Et je vais continuer car j’ai pour projet d’éditer un éphéméride (sur une belle idée de mon amie Corine : merci !), ce qui équivaut à un beau défi 365 jours de dessin!!!!

 

Pour suivre mon actu en temps réel : https://www.facebook.com/gwena.peintre

Pour suivre un des défis coach dessin de Renata : https://www.facebook.com/renata.lahallegoeggel

https://lesimages2renata.com/apprendre-et-sameliorer-en-dessiner-avec-le-defi-inktober/

pour suivre une formation webmarketing d’Olivier Roland: https://blogueur-pro.net/olivier-roland

 

 

Les méduses à la Galerie Siméon

Avec l’été qui s’achève doucement, se termine aussi l’exposition de mes toiles méduses à la Galerie Siméon de Brive la Gaillarde. N’ayant pu faire de vernissage, nous avons décidé avec Eric Dumesny, de la Galerie Siméon de réunir lors d’un apéritif les personnes qui avaient souhaité nous rencontrer. Un grand merci à Eric et Florence, à Sandrine et Frédéric, pour ce très bel accueil! Retour en images sur une soirée riche en amitiés et rencontres.

Crédit photo : Mystere Z

Un champ de fleurs à la mer

Sur une idée originale de Kossa, David Gonzalez, Catherine Van-Steelant,
Frédérique Latour, Gwéna Piquepaille, Muriel Sendra, Sophie Gonzales, Lydie
des Aspres, en mémoire de Naty Dunkan, Xavier Duvillier , Raphaëlle Reixach
et Quentin Duvillier

Les artistes à la mer ©MarieJo Sire photographe

Onze artistes ont semé leurs talents sur la plage du Swim Club a Canet.

Sophie Gonzalez – Gwéna – Kossa avant l’installation de l’exposition au SWIM CLUB Canet-plage ©Marie Jo SIRE photographe
Raphaelle Monycke Sirach – Frédérique Latour – David Gonzalez avant l’installation de l’exposition au SWIM CLUB Canet-plage ©Marie Jo SIRE photographe

Des fleurs sont en train de grandir pour s’offrir aux regards des invités… doux
parfums…. Douce chanson que celle des vagues pour un événement tout à
fait original.Projet d’exposition sur le bord de mer, dans le sable, des fleurs….. qui sont
des tables de bar….

Lydie des Aspres
Frédérique Latour
Catherine Van Steelant
David Gonzalez
Muriel Sendra
Quentin Duvillier
Xavier Duvillier

 

Les croquis préparatoires au dessin de ma table
Détail de la signature
Centre de la table fleur
Mise en place avant l’exposition

Nous sommes suivis dans ce projet par Marie-Jo Sire, artiste photographe des
Studio Sire chargée de la communication, la promotion et la couverture de
l’événement. La soirée a eu lieu le 15 juin 2017, a été un franc succès. Elle m’a ouvert les portes du travail de la rouille du métal……………

Invitation !

Les jolis mois d’été sont bientôt là, et le temps des jolies balades agréables aussi…le temps d’une exposition et du long weekend d’ascension, les méduses s’installent à Castelnou (66), joli village accroché au relief entre mer et montagne.
C’est Michel MANNANT, galeriste à la petite Galerie 66 qui me fait le plaisir de m’accueillir pour une semaine. J’y exposerai toiles et encres, aquarelles, sur mon thème favori du monde aquatique souterrain, et quelques inédits dont je vous réserve la surprise. Ce sera avec plaisir que nous vous recevrons.

offre de colocation d’atelier d’artistes

la place que j’ai libéré, une dizaine de m² pour vous!

Depuis un an je partage un local avec 7 autres artistes dans la bonne humeur et l’amitié. Ce local m’a permis de continuer à créer le temps que j’emménage dans une nouvelle maison et un nouvel atelier.

Aujourd’hui c’est chose faite, et je recherche activement quelqu’un pour me remplacer à l’Atelier Art Décalé au 8 rue Camille Pelletan à Perpignan. Alors si ça vous intéresse d’avoir un endroit bien à vous pour créer, ou si vous connaissez quelqu’un qui recherche de la place, dites le moi!
Je vous redonne mon mail : contact@guenapicup.net
Le loyer est de 75 euros par mois, vous pouvez réaliser des expositions dans la partie publique show room, proposer des ateliers et/ou participer à ceux qui sont organisés.

Merci beaucoup d’en parler autour de vous et à bientôt!!!!

 

la partie « show room » de l’Atelier
les parties communes -et conviviales!- de l’atelier

et pour finir voici un aperçu de mon nouvel espace de travail :-).

Mon nouvel atelier, baigné de lumière!

Histoire d’une toile

J’ai choisi pour votre pause artistique, de vous raconter l’histoire d’une de mes toiles. Il s’agit de « Barccagio To Go », peinte en 2013.
Pourquoi celle-ci précisément? car je l’ai redécouverte il y a peu chez des amis, chez qui j’étais invitée, qui en sont les heureux propriétaires depuis 2 ans.

Barcaggio to Go, c’est l’histoire d’une navigation mystérieuse au large du Cap Corse. A Barcaggio, où je me trouvais en 2013, une personne a oublié ses tongs en plastique, sur un rocher, là, au bord de la plage.
Ce jour-là, la mer était parfaite, d’un bleu profond. Le vent soufflait les nœuds nécessaires à une navigation tranquille et quelques voiliers croisaient au large. Nous avions plongé sous l’eau translucide qui cachait quelques bienheureux poissons, et le moment était tout simplement enchanteur.

Ces tongs portaient en elle tout l’imaginaire d’une croisière au long cours. Comme à chaque fois que je croise une chaussure abandonnée je m’interroge sur le destin de son ancien propriétaire. Et là, dans cette perfection d’un bel instant méditerranéen, j’ai immortalisé la possibilité d’une course en voilier.
Et j’ai peint ce voilier presque fantôme, translucide, habité par un skipper à peine suggéré par deux traits de pinceaux.
Un voilier qui sublime toute la beauté sauvage du Cap Corse. Barccagio To Go.

Quand une écrivain rencontre une artiste

Une envolée de coquelicots bleus!
En ce début d’année 2017, c’est l’histoire d’une belle rencontre entre une écrivain et une artiste que je vais vous raconter!
Nous avons participé toutes les deux à un atelier d’écriture à Avignon en novembre dernier. Elle me rencontre comme peintre et détecte mon goût pour l’illustration.

Et de cette rencontre est né un beau #portrait d‘artiste, et une #envolée de coquelicots bleus!

Illustration La Vie à écrire ©Gwéna

En effet, elle m’a confié l’illustration de sa communication web et je me suis éclatée  à reprendre plume et aquarelle pour traduire le concept de son projet professionnel en illustration !

Michelle Demarigny est écrivain et suite à une riche expérience d’écriture et de développement personnel, monte son projet d’écrivain biographe et de blog dédié à l’arthérapie et au coaching par l’écriture. Et les coquelicots bleus s’envolent !!!!!!!!!!!!!

Mon portrait par Michelle Demarigny © Michelle Demarigny

 


Je vous encourage à visiter sa page La Vie à écrire

https://www.facebook.com/La-vie-%C3%A0-%C3%A9crire-1277456038960503/?fref=ts

2017, une année qui donne des idées plein la tête!

Bonjour à tous,
C’est avec bonheur que je vous souhaite une excellente année 2017!
2017 ça rime avec palettes, chouette, idées plein la tête, …
Je souhaite qu’à l’image des êtres aquatiques que je peins elle vous soit gracieuse et limpide, et mystérieuse aussi.
Haute en couleurs, graciles…….

En 2016, j’ai amorcé plein de changements : un an bientôt d’atelier partagé avec 8 autres artistes, dans un mois une nouvelle maison bientôt avec un vrai bureau, et surtout j’ai redécouvert plume et aquarelles, que j’utilisais lors de mes études universitaires.

Ces changements vont finir de se concrétiser en 2017, et cela devrait se voir, notamment dans la formule de ce blog. Je trouve qu’il ne fait pas assez rêver!! et c’est ce qu’on demande à l’Art! de l’émotion, du rêve!
J’espère bien y arriver. En tout cas, ça fait au moins un super beau projet pour cette année! Et pour ne pas oublier tout ce qui est positif dans ma belle vie d’artiste, je remplis une boîte avec tout ce qui m’arrive de bon. Quand l’année sera finie, j’espère bien que la boîte sera riche!

Ça vous dit de faire pareil? En attendant, je vous embrasse, belle année à vous tous!

boite-de-gratitude